Aéronautique, un secteur qui décolle

Actualités et conseils sur les carrières en méditérannée
Filières & Métiers
Publié le mardi 08 décembre 2015
Article4-carre_m

Fleuron de l’économie régionale, la filière aéronautique affiche une grande vitalité en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Créateur d’emplois, le secteur regorge d’opportunités pour les ingénieurs comme pour les techniciens.

 

Première industrie de PACA, la filière aéronautique et spatiale rassemble 190 entreprises employant 25300 salariés, dont 18100 exclusivement dédiés à l'activité aéronautique et spatiale. Deux constructeurs de rang mondial constituent le coeur du secteur : Airbus Helicopters à Marignane et Thales Alenia Space à Cannes, 11600 salariés à eux deux, soit 45,8 % de l'emploi dans l'aéronautique en PACA. Le reste de la filière se compose d'entreprises et d'organismes de recherche et de formation, spécialisés notamment dans les matériaux, les composants électroniques, les systèmes au sol et les technologies embarquées. Le secteur est créateur d'emplois : selon l'Insee, l'effectif salarié y a augmenté de 1,9 % en 2013.

 

Deux constructeurs de rang mondial constituent le coeur du secteur :  Airbus Helicopters à Marignane et Thales Alenia Space à Cannes

 

Des sous-traitants en Languedoc-Roussillon

Entre PACA et Midi-Pyrénées, deux régions porteuses d'emploi dans la filière, le Languedoc-Roussillon concentre plus d'une cinquantaine d'entreprises sous-traitantes et environ mille emplois dans l'aéronautique. L'aéroport de Nîmes-Garons regroupe, par exemple, des sociétés d'entretien et de réparation de canadairs, de maintenance et d'entretien des hélicoptères de la sécurité civile et de la gendarmerie, des entreprises de matériaux composites… Le secteur manque de techniciens en mécanique productique, chaudronnerie industrielle, câblages industriels et composites.

Des salaires en hausse en PACA

Avec une augmentation moyenne de 1,25 % l'an passé, l'aéronautique est le secteur industriel qui affiche les rémunérations les plus élevées, selon le baromètre des salaires aéronautiques 2015 édité par Randstad. Provence-Alpes-Côte d'Azur (+ 2,9%) occupe avec Midi-Pyrénées (+ 2,4%) et l'Ile-de-France (+ 3,7%) le podium des régions qui ont connu en 2014 les trois plus fortes hausses de salaires. PACA fait également partie des régions qui offrent les meilleures rémunérations aux salariés non-cadres travaillant dans le secteur de l'aéronautique : 1886 euros, quand le salaire moyen national pour les non cadres atteint 1541 euros bruts.

 

Un nouveau modèle industriel

La filière sait aussi innover pour créer de l'emploi. Ainsi, le projet Henri-Fabre est un dispositif public-privé inédit qui se déploie dans l'aéronautique, l'énergie, le médical et le naval. «L'objectif est de construire un nouveau modèle industriel plus collaboratif entre les entreprises, explique Stéphane Magana, directeur du projet. Face à l'évolution technologique de plus en plus rapide, les entreprises ne peuvent plus se développer seules. Elles doivent partager des moyens, se mettre en réseau avec des acteurs de l'innovation. Les grands donneurs d'ordres présents sur la région ont eux aussi besoin de pouvoir s'appuyer sur un réseau d'entreprises qui propose des solutions innovantes. L'offre Henri-Fabre favorise cette innovation collective en proposant une mutualisation de moyens, une mise en réseau, une expertise et des formations adaptées». Au coeur du dispositif, le technocentre Henri-Fabre se veut un espace de regroupement de référence internationale focalisé autour de deux expertises-clés : mécanique, matériaux et procédés du futur, et services avancés aux industries. « Il se déploie sur 180 hectares, à Marignane, Vitrolles, Istres et Saint-Victoret, avec un objectif de 7 000 emplois à l'horizon 2020-2025, informe Stéphane Magana. Le projet vise également à améliorer l'offre de formation pour une meilleure adéquation des compétences aux emplois d'avenir.»

 

LES DRONES, NOUVEAU MARCHÉ PORTEUR

Très utilisé dans le secteur de l'audiovisuel et des loisirs, le drone diversifie ses applications au fil des ans. La société Novadem, basée à Aix-en-Provence, s'est spécialisée dans la robotique aérienne et conçoit depuis 2006 des drones destinés aux marchés civils et militaires. « Nous apportons à nos clients industriels une solution globale de mesure pour observer et inspecter des zones difficiles, explique Pascal Zunino, le directeur. Plus de 1 000 pylônes à haute tension, des éoliennes ou le viaduc de Millau ont ainsi été inspectés grâce à nos produits. Le drone permet de limiter les risques, puisque l'opérateur reste au sol, de réduire les erreurs de mesure et de maîtriser les coûts. Dans le domaine de la sécurité, les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône utilisent également nos solutions pour la recherche de personnes. » L'entreprise, pionnière dans son domaine, compte actuellement dix collaborateurs et prévoit d'en recruter encore davantage en 2016 pour accompagner son développement à l'international. Ingénieurs, commerciaux et techniciens parlant anglais sont recherchés.

Interview

André Soulage
Chef du projet Dirigeables au Pôle Pégase

La filière des dirigeables pourrait créer 3 000 emplois en PACA

Quelles sont les perspectives de la filière dirigeables en région PACA ?

André Soulage Dans le cadre du plan «Industrie du futur», deux projets vont voir le jour en PACA : le dirigeable charges lourdes (DCL), porté par la PME Flying Whales, pour l'exploitation du bois, et le Stratobus, porté par Thalès Alenia Space, destiné à des missions d'observation et de télécommunication. Le marché du dirigeable est estimé à 1 milliard d'euros par an d'ici dix ans. Il devrait générer 3 000 emplois en PACA.

Quels sont les avantages du dirigeable ?

A.S. Le DCL est capable de transporter jusqu'à 60 tonnes de charge utile – soit près de 10 fois celle d'un hélicoptère, en particulier dans des zones difficiles d'accès. Il pourra ainsi servir au transport de troncs d'arbres, mais aussi à l'observation permanente sur de très grandes zones, ce qui est impossible avec des satellites.

Quels sont les atouts de la région PACA dans ce domaine ?

A.S. PACA est la seule région à positionner le dirigeable comme une priorité, en raison de sa forte sensibilisation au développement durable. De plus, les présences de Thales Alenia Space, du centre d'essai d'Istres et de l'Ecole de l'air de Salon-de- Provence favorisent le développement de la filière.

  • Twitter Cadremploi
  • Facebook Cadremploi
  • Linkedin Cadremploi