En bref

Actualités et conseils sur les carrières en méditérannée
En bref
Publié le jeudi 26 janvier 2017
Enbref_m

BioLife, 27 Delvalle : rapprocher médical et IT

Ouvert sur l'international, le bio-accélérateur marseillais OneLife vise à renforcer la coopération directe entre professionnels de la santé (oncologie et maladies rares) et spécialistes des nouvelles technologies.

Dans une structure de 6 000 m2, à l'Estaque, cette association veut contribuer à l'accélération des processus de R&D dans le milieu médical : mise au point d'objets connectés, exploitation et partage de données, dispositifs de simulation médicale... le champ des possibles est large. Dès l'ouverture, une dizaine de biotechs et une vingtaine de start-ups industrielles occuperont, outre leurs propres locaux, des lieux de vie et de travail communs. Une dynamique porteuse d'emploi : OneLife envisage déjà l'ouverture d'un second bâtiment. À Nice, le 27 Delvalle, structure inaugurée il y a deux ans, vise à rassembler les professionnels des technologies innovantes et les acteurs de l'écosystème de santé, pour favoriser le bien vieillir et améliorer l'accompagnement des personnes en perte d'autonomie.

35 000 M2 de bureaux

À Marseille, au coeur d'Euroméditerranée, la tour La Marseillaise est un projet unique en Europe. Cet immeuble de 135 m de haut, entièrement consacré au tertiaire, incarne dès à présent les capacités du territoire à attirer les grandes entreprises. Dessinée par Jean Nouvel et réalisée par Constructa, elle sera livrée courant 2018.

Le Crédit impôt recherche (CIR) booste la R&D

Mis en place en 2004, le Crédit impôt recherche (CIR) favorise l'implantation et le développement des activités de R&D en France. Parmi les derniers exemples en date : Bosch, qui vient d'inaugurer à Sophia Antipolis (06) un centre entièrement dédié à la conduite autonome. Sur ce site, 50 collaborateurs et ingénieurs conseils développent des capteurs et des systèmes électroniques permettant d'analyser l'environnement. Un secteur appelé à un bel avenir, avec des besoins en ingénieurs croissants.

Le centre de R&D de Bosch à Sophia Antipolis met au point des équipements (capteurs, radars...) permettant la conduite autonome des véhicules. Ici, des tests menés sur route ouverte avec Tesla.

French Tech Ticket

L'incubateur marseillais Belle de Mai a été sélectionné pour accompagner des entrepreneurs étrangers à Aix-Marseille, dans le cadre du programme French Tech Ticket.

Les deux ou trois entreprises qui viendront à Marseille bénéficieront d'une aide financière de 45000 euros, de notre accompagnement sur douze mois, de tous nos ateliers, d'un hébergement, de networking, des animations et de l'accès à nos experts, précise Céline Soulier, directrice de Belle de Mai. Nous avons également proposé une master class, en anglais, destinée aux start-ups désireuses de s'implanter, à terme, sur notre territoire.

LE CARBURATEUR ACCOMPAGNE LES JEUNES ENTREPRISES

Soutenu par les pouvoirs publics, le Carburateur se met au service des porteurs de projets économiques et des entreprises de moins de quatre ans. Objectif : booster leur croissance. À Marseille, 21 ateliers sont loués pour une durée maximale de trois ans. Situés en zone franche urbaine, ils permettent aux entreprises d'être exonérées d'impôt sur les bénéfices. Ils disposent tous d'une zone de chargement et sont configurables en bureaux, stocks, zones de production, par exemple. Des espaces communs sont aménagés. Les locataires profitent d'une visibilité sur le site www.le-carburateur.fr/le-quartier/ et d'une palette de services : accueil, secrétariat, pool d'experts (avocats, expertscomptables, spécialistes de la communication).

SANTÉ : UNE FIRME AMÉRICAINE À MARSEILLE

Le partenariat entre le pôle de compétitivité Eurobiomed et le cluster américain Biocom porte ses fruits : il vient de favoriser l'implantation d'une filiale française de la société californienne Abreos Bioscienses, à Marseille. Cette entreprise développe des tests pour mesurer les niveaux de biomédicaments dans le sang pour en adapter la posologie en fonction de chaque patient. Grâce au soutien d'Eurobiomed, Abreos France a pu établir un laboratoire au sein de l'Institut Paoli-Calmettes, centre de prise en charge globale du cancer. Le personnel recruté pour l'occasion travaillera avec les chercheurs et cliniciens de l'Institut.

Retour aux autres articles

  • Twitter Cadremploi
  • Facebook Cadremploi
  • Linkedin Cadremploi