12 OIR prometteuses d’emplois en Paca

Actualités et conseils sur les carrières en méditérannée
Territoires
Publié le lundi 27 novembre 2017
Oir-carre_m

Des emplois dans des filières d’avenir telles que l’industrie 4.0 ou encore les thérapies innovantes ? La région Paca en proposera de plus en plus grâce aux douze Opérations d’intérêt régional (OIR) lancées en octobre 2016. Spécialisées dans des filières d’excellence, elles font émerger de nouveaux emplois, y compris pour les cadres.
Par Farah Sadallah

Elles sont déjà actives, mais pas toujours visibles. Grâce aux OIR ou Opérations d’intérêt régional, ces filières de pointe qui portent l’économie des six départements de la région Paca, devraient sortir de l’ombre. Pour conjuguer leurs forces, les entreprises s’allient aux pouvoirs publics afin de mettre en place des projets innovants et créateurs de richesse pour le territoire. En Paca, six OIR ont déjà lancé leur projet d’innovation, actuellement en application. Les projets des six autres doivent encore passer devant le comité de financement. Au total 189 projets ont vu le jour sur l’ensemble des OIR, selon Pierre Grand-Dufay, président de la commission Économie et emploi au sein du Conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur. Grâce à ces programmes inspirés des pôles de compétitivité, la Région met concrètement sur les rails sa stratégie de spécialisation. Près de 50 000 postes seront maintenus, voire créés d’ici 2021 en Paca. Les OIR doivent permettre de créer de nombreux emplois aussi bien qualifiés (dans les nombreux projets high-tech) que moins qualifiés (tourisme, bâtiment, silver économie). Sachant qu’un milliard d’euros d’investissement public et privé est prévu pour assurer le financement des projets, qui devraient attirer 500 entreprises.

Les six OIR dont les projets sont entrés en application :

Naturalité

Cette filière se penche sur la recherche de produits naturels pour une alimentation de qualité et respectueuse de l’environnement.

300 entreprises détiennent un fort potentiel dans cette filière, comme Naturex, L’Occitane, Ineldea et Arkopharma, positionnés sur le marché des compléments alimentaires, ou encore Koppert, qui commercialise des solutions de protection naturelle des plantes.

Des créations de postes sont à prévoir d’ici 2020. À titre d’exemple, le projet de mutation du marché de gros local afin d’en faire un futur « Rungis » provençal devrait attirer davantage d’entreprises et accueillir 1 600 emplois. D’autres projets ont pour but d’accompagner la bascule d’entreprises traditionnelles, en priorité les TPE/PME de l’agroalimentaire, vers l’innovation technologique mais aussi et surtout marketing et organisationnelle. Des opérations qui vont nécessiter l’embauche de nouveaux talents et un renforcement de l’encadrement.

Smart Mountain

Il s’agit ici d’inventer la montagne de demain, au même titre que la Smart City. Davantage connectée, écolo et durable, notamment au service des touristes.

- Les stations de ski, les opérateurs hôteliers, de transport, ainsi qu’Engie et EDF

La station des Orres a ouvert la voie. Elle a réduit sa consommation d’énergie et utilise la technologie des objets connectés pour prévenir la sécurité de sa station ou encore réaliser des actes de télémédecine.

Smart City

Faciliter le quotidien de la population grâce à une ville mieux conçue pour ses utilisateurs. C’est l’objectif ambitieux de ce projet autour de la ville intelligente (Smart City) qui vise à aménager et à connecter le territoire urbain.

- IBM, Thales, Vinci, Eiffage, Orange, m2ocity (filiale de Veolia spécialisée dans l’IoT)

Au sein du Smart City Innovation Center, un consortium d’acteurs industriels et de chercheurs travaillent ensemble à la collecte et au traitement de données environnementales et urbaines. Le programme Tigre est une plateforme d’aide à la décision dans le domaine de la sécurité à Cannes. Enfin l’application Métropollen, unique en Europe, permet à des personnes allergiques d’avoir accès chaque jour sur leur smartphone ou leur tablette à un bulletin pollinique personnalisé.

Industrie du futur

Ce programme se focalise sur une transformation 4.0 des entreprises afin qu’elles puissent produire à terme plus rapidement et plus proprement. Pour ce faire elles intègrent des évolutions techniques majeures comme la réalité augmentée, les machines communicantes, les robots collaboratifs ou encore les objets connectés.

- EDF, CEA, Thales, Safran, DCNS, Total, Engie, Veolia, Dassault

L’OIR s’appuie sur l’association Piicto, qui a pour ambition de réinventer la zone industrialo-portuaire du port de Marseille-Fos. Elle a créé une plateforme, sur laquelle les entreprises et acteurs publics peuvent mutualiser leurs innovations afin d’assurer leur transition énergétique. Autre pilier de l’industrie du futur, Système Factory qui accompagne les entreprises de plus de 10 salariés à assurer leur transition digitale vers une industrie 4.0.

Santé innovante et thérapie de demain

Nous permettre de vivre mieux et plus longtemps, tel est le point commun des domaines médicaux regroupés dans cet OIR. Il couvre l’immunothérapie, l’oncologie, l’infectiologie, les maladies rares, la neuroscience et l’imagerie médicale.

- Innate Pharma, Provence technologies, Supersonic, Tx Cell, Genevrier, Olea Medical, Median Technologies

L’entreprise Sartorius, fournisseur d’équipements et de services destinés aux processus de développement et de production dans l’industrie biopharmaceutique, a investi dans la R&D afin d’être plus innovante. Pour ce faire, elle a obtenu un investissement de sept millions d’euros. Par conséquent « des embauches vont découler de ce projet », déclare Pierre Grand-Dufay.

Smart Grid

Cette opération concerne le développement à grande échelle des réseaux électriques intelligents. Sachant que la région PACA s’est engagée à devenir une référence en matière de smart région.

- EDF, Orange et Alstom

Le projet Flexgrid industrialise des réseaux électriques intelligents. Ce programme estime à 6 200 la création de postes. Également lancé, le projet éco-quartier Allar à Marseille représente un échantillon de la ville du futur et donne l’exemple à suivre.

Les six OIR dont les projets sont en cours de discussion devant le comité de financement :

E-santé / Silver économie

- L’objectif de cet OIR est de maintenir en bonne santé la population senior grâce à des produits
et services destinés aux personnes âgées de plus de 60 ans.
- Les entreprises concernées sont Feeligreen ou encore Solargames.

Énergies de demain

- Cet OIR est engagé dans le développement et la transition énergétique des entreprises.
- Lors de l’inauguration des douze OIR, Christian Estrosi, alors président de Région, annonçait : « La rénovation énergétique des bâtiments est un enjeu colossal pour l’ensemble de notre territoire avec un marché estimé à près de 9 milliards d’euros et qui participera à créer 2 400 emplois par an. »

Industrie navale et maritime

- La Région veut faire de Paca une référence de la filière navale et maritime pour conquérir de nouveaux marchés. La filière regroupe des centres de recherche réputés (Ifremer, universités Aix-Marseille, Toulon, Nice…), des donneurs d’ordre et des infrastructures adaptées.
- Parmi les entreprises impliquées : Naval Group, System Factory.

Logistique et mobilités durables

- L’objectif de cet OIR est de rendre le territoire accessible et attractif. Il supporte notamment l’implantation d’une nouvelle activité industrielle dans la région, celle des dirigeables. Elle pourrait concerner 3 000 emplois en Paca d’ici 10 ans. Autre projet à l’étude du 3e port pétrolier mondial : construire un modèle de « port intelligent » où des capteurs permettraient de gérer automatiquement les flux.
- Parmi les entreprises impliquées : Thales Alenia Space, Cisco

Technologies clés (optique, numérique et IoT)

- Cette filière s’intéresse à l’optique, la photonique, l’internet des objets, la cybercécurité ou encore le big data.
- Les entreprises en première ligne sont Gemalto, Mapping control, STMicro… autour des territoires de Marseille, Nice et Sophia Antipolis.

Tourisme et industries culturelles

- Cet OIR veut faire de Provence-Alpes-Côte d’Azur le territoire du tourisme et des industries culturelles. Pour le moment, l’Opération n’est pas détaillée.

  • Twitter Cadremploi
  • Facebook Cadremploi
  • Linkedin Cadremploi